Champignons aux ongles d’orteils

L’infection fongique des ongles d’orteils (aussi appelée onychomycose) est l’un des problèmes dermatologiques le plus courant affectant les pieds. Elle touche environ la moitié de la population agée de 70 ans et plus. Les infections fongiques sont causées par des champignons microscopiques. Ces champignons entrent par une lésion dans l’ongle. Ils se développent sous la surface de l’ongle et peuvent se multiplier par la suite.

L’onychomycose est caractérisée par un épaississement des ongles, un soulèvement de leurs extrémités, des débris sous les ongles, un changement de couleur et parfois une odeur désagréable. Cette condition est souvent ignorée puisqu’elle peut affecter un patient pendant plusieurs années sans lui causer de douleur par contre en général elle ne disparaîtra pas d’elle-même. Au premier coup d’œil, le seul inconvénient du champignon semble être esthétique mais, sans traitement, l’ongle peut devenir si épais qu’il force l’orteil à exercer une pression sur le soulier, causant ainsi de l’irritation et de la douleur à long terme.

Causes

L’infection fongique des ongles d’orteils peut s’attraper dans tout milieu humide, comme les douches, piscines et gymnases publics. Elle est donc difficile à traiter car les ongles sont toujours dans un environnement humide.  De plus, l’onychomycose peut contaminer les membres d’une même famille ou même se propager d’un orteil à l’autre. Les personnes les plus à risque sont les athlètes et ceux qui portent des souliers et des bas comprimant les orteils, pouvant causer des lésions et empêcher les pieds de respirer.

Les personnes diabétiques sont plus à risque d’attraper l’onychomycose car leur système immunitaire est déficitaire. Elles devraient faire couper et débrider leurs ongles d’orteils régulièrement par un podiatre.

Traitement préventif

La prévention est la clé pour éviter une infection fongique. Comme on utilise la soie dentaire pour éviter la gingivite, certaines actions peuvent aider à prévenir l’onychomycose. Par exemple, porter des sandales dans les douches publiques, les gymnases et autour des piscines, et éviter d’emprunter les souliers, chaussettes ou serviettes de quelqu’un qui souffre d’onychomycose.

Le traitement traditionnel consiste en un débridement et un nettoyage fait par un professionnel. Par contre, dans plusieurs cas ce n’est pas suffisant. C’est pourquoi, après des années de recherche, un traitement au laser a été créé. Ce dernier agit en éliminant le fungus présent dans les ongles d’orteils sans recourir à une médication agressive. ” Au cours de mes 20 années de pratique, j’ai pu voir un grand nombre de patients qui, après avoir essayé les médicaments anti-fongiques oraux et topiques, étaient insatisfaits des résultats. Ils payaient des centaines de dollars et enduraient des mois de traitement mais le champignon était toujours vigoureux. Ou, pire, les effets secondaires des médicaments les forçaient à arrêter le traitement, les laissant désemparés. C’était frustrant pour eux mais aussi pour moi mais il n’y avait pas d’autre solution. Je voulais offrir à mes patients un traitement qui marche vraiment. Nous l’avons trouvé !” confirme le Dr Bourque.

Pour plus d’informations, appelez-nous au 514 733-8558 ou consultez notre page sur le traitement au laser.