Pieds malodorants

Les pieds malodorants (bromhidrose) peuvent êtres gênants et inconfortables. En fait, c’est la transpiration excessive, connue sous le nom d’hyperhidrose, combiné aux bactéries qui provoquent les mauvaises odeurs. C’est donc par le contrôle de la transpiration que l’on règle l’odeur désagréable.

Causes

Les pieds ont la capacité de transpirer énormément puisqu’ils ont plus de glandes sudoripares que n’importe quelle autre partie du corps. Contrairement à la sueur des mains, l’humidité des pieds ne peut pas s’évaporer car elle est enfermée dans des chaussures. En effet, l’addition de ces deux facteurs, combinée aux bactéries, cause la mauvaise odeur des pieds, car la dégradation de la sueur par ces dernières produit de l’acide isovalérique. Par ailleurs, certaines conditions augmentent les chances d’être touché par cette condition tels l’hypersudation, le stress, certains médicaments ainsi que des changements hormonaux.

Prévention

Dans la plupart des cas, il est relativement facile de contrôler la bromhydrose avec les précautions suivantes :

  • Une bonne hygiène des pieds afin de réduire la quantité de bactéries présentes est la meilleure façon de débuter le traitement :
  • Faire un bain de pieds chaque jour dans de l’eau tiède avec un savon doux. Bien assécher les pieds par la suite en portant une attention particulière entre les orteils
  • Changer de chaussettes au moins une fois au cours de la journée (changer de souliers aussi si vous transpirez énormément).
  • Porter des chaussettes épaisses qui absorbent l’humidité. Les fibres naturelles comme la laine, le coton et autres matériaux absorbants sont de mise.
  • Appliquer de la poudre pour pieds (sans fécule de maïs).
  • Éviter de porter des bas de nylon ou des chaussures contenant du plastique. Porter plutôt des chaussures de cuir ou en canvas et autres matériaux qui laissent « respirer » les pieds.
  • Éviter de porter les mêmes chaussures deux journées consécutives afin de s’assurer qu’elles s’assèchent complètement entre les utilisations. On peut retirer les fausses-semelles à l’intérieur pour faciliter l’assèchement du soulier.

Traitement

Si les méthodes de prévention ne sont pas suffisantes pour contrôler les odeurs de pieds, une consultation podiatrique est indiquée.

De la médication plus forte (ex. solution d’hexahydrate de chlorure d’aluminium 20%) peut être prescrite par un podiatre et doit être appliquée topiquement chaque soir sur les pieds.

À la clinique, un traitement de transpiration peut être effectué. Il s’agit d’appliquer une solution pendant 20-25 minutes sous occlusion. Dans 90% des cas, les pieds cessent d’être malodorants pour un minimum de 5-8 semaines. Habituellement, ce traitement doit être effectué deux fois par année.

Dans les cas extrêmes, une chirurgie est possible.